• TOULON
  • 04 94 41 63 01
  • Pré-Inscription

Baccalauréat Professionnel Commerce

COMMERCANT : Le spécialiste de la vente en magasin

Contexte professionnel

Les entreprises de commerce emploient 2 millions de personnes. Elles comprennent les différents modes de distribution : les commerces indépendants, les grands magasins, les franchises, les entreprises de service aux particuliers.

Le vendeur en magasin peut assurer plusieurs fonctions :

  • L'approvisionnement : Il veille au respect des délais de livraison, à la qualité et la quantité des produits livrés : à la réception des commandes, il vérifie l'état de la marchandise et la conformité des documents comptables.
  • Le stockage : la marchandise enregistrée, il s'occupe de la manutention, du rangement et de l'étiquetage des produits.
  • L'assortiment des rayons ou vitrines : le commerçant présente ses produits afin d'inciter le consommateur à les acheter. Une présentation agréable, voire artistique s'avère indispensable pour véhiculer une image de qualité des produits. La propreté est aussi un critère à respecter. Les tâches relatives au nettoyage sont régulières.
  • L’accueil : le vendeur reçoit les clients dans le magasin ou en rayon. Il aide le client à faire son choix en présentant les produits qui pourraient lui convenir. Il fait essayer des articles (vêtements, chaussures...) ou effectue des démonstrations du fonctionnement de certains appareils (électro-ménager...).

La cyberdistribution, ou commerce électronique, représente un nouveau mode de consommation qui bouleverse la façon de travailler des réseaux de vente.

La formation en Bac Professionnel Commerce

L’atout majeur de la formation par la voie professionnelle est l’alternance entre le lycée et l’entreprise : 22 semaines de stage, réparties sur les 3 ans. Par ces périodes en entreprise, l’élève travaille en situation réelle, constate la pertinence de l’enseignement, prépare son entrée dans la vie active en ayant de l’expérience et en pouvant faire preuve de son potentiel. En observant la réalité du marché du travail, les élèves prennent conscience de la pertinence à poursuivre leurs études après le baccalauréat et retrouvent une motivation au travail scolaire.

Le baccalauréat professionnel ne perd pas de vue l’enseignement général, qui est de même volume horaire que l’enseignement professionnel. Il est adapté à la formation et est en phase avec les réalités de la société. Le français, l’anglais, l’histoire-géographie et les mathématiques sont évalués en épreuve ponctuelle à l’examen. Le sport, l’art plastique et la Prévention, Sécurité Environnement sont évalués en cours de formation.

L'enseignement professionnel permet de développer des compétences de vendeur, animateur des ventes et de gestionnaire : GRGP RCU, économie/droit. L’évaluation est à la fois en contrôle continu, par les enseignants et les tuteurs de stage, et en épreuve ponctuelle. Des logiciels de bureautique, multimédia, Internet sont utilisés dans toutes les matières en visant une bonne maîtrise. Les élèves doivent obtenir le B2i Lycée pour valider leur baccalauréat.

Des projets pluridisciplinaires à caractère professionnel servent de lien entre l'enseignement professionnel et l’enseignement général

Etudes supérieures

La poursuite d’études est envisageable si le dossier scolaire de Première et Terminale est satisfaisant. L’Education Nationale réserve un quota de places aux bacheliers Professionnels dans les sections de Brevet de Techniciens Supérieurs, diplôme de plus en plus exigé par les employeurs.

  • BTS Management des Unités commerciales au Lycée Marie France
  • BTS Négociation, Relation Clientèle
  • DUT Techniques de Commercialisation puis Licence professionnelle (LMD)

Profil requis pour le baccalauréat Commerce

Un vendeur en magasin doit faire preuve de dynamisme et de résistance physique. Il doit aimer les contacts et le dialogue. Son employeur lui demandera d’avoir un esprit d’initiative pour assurer la bonne marche du point de vente.